Voici quelques extraits :

chaise cravates

"Nous n'avons pas besoin de tout ce que nous possédons.

Les animaux n'ont pas de sac à dos. Un coyote n'a pas de carte de crédit, 

et je n'ai jamais vu un geai bleu en retard pour le paiement mensuel

de son hypothèque, ni un castor chassé de sa maison pour loyer impayé !"

 

" Même affamés les citadins n'iraient pas dans les marais se chercher à manger

ils iraient sur les parkings et appelleraient leur maire."

 

"Dans la kentucky et l'Indiana il y a 2 ans, le lait à tourner

à cause des coupures d'électricité,

les gens n'ont même pas eu l'idée de le mettre sur le rebord de la fenêtre.

En cas de pépin, les gens se lamentent et attendent qu'on leur vienne en aide."

Turtle Island

 Liam à Turtle Island avec Nick.

Libre et responsable

"J'en suis arrivé là parce que j'ai réalisé que, dans notre culture

nous ne sommes pas conscients du coût des choses.

Liam un étudiant en économie de 22 ans explique 

qu'il y a tant de factures impayées...

Notre impact sur la nature n'est jamais pris en compte,

ou du moins, nous ne voulons pas voir ce que nos actions

lui coûtent ou coutent au tiers-monde.

Dans ma vie je veux être responsable de chaque chose que je fais...

Je ne veux pas être responsable de la guerre au Congo à cause de 

mon téléphone portable, ou en Irak parce que je consomme du pétrole. 

Les coûts cachés sont si nombreux dans notre société 

que la plupart du temps, nous ne réalisons même pas les conséquences

de nos agissements.

 

vivre libre

 

Edna 83 ans vis seule dans une maison en rondins.

Une assistante sociale vient la voir et lui dit :

"A 83 ans vous devriez vivre avec plus de confort, l'électricté, le téléphone,

la télévision, être moins isolée ou, du moins déjà plus prés de la route

qui mène à la ville. Vous savez j'ai des iades pour cela dit-elle

en sortant une pile de formulaires.

La vieille dame lui fait visiter la maison et lui montre une pile de bois

qu'elle a fendue, un jambon du lard, du savon, des conserves de toutes sortes.

Vous savez mademoiselle je n'ai pas besoin d'aide, j'ai Dieu et ma famille

et je ne veux pas être dépendante du gouvernement, je ne les signerai pas

vos papiers je n'ai pas envie de me retrouver dans un hospice.

La jeune femme ramasse ses documents, nous salue et dit à Edna :

"Excusez-moi, madame, j'ai honte. La sule chose que je sais utiliser

dans ma cuisine, c'est mon micro-ondes."

 

Bref un beau livre avec de belles photos mais ils restent pour la plupart

dépendant de leur ancienne vie, ils utilisent des voitures, se nourissent 

dans les bennes de supermarché

ou bien vendent leur produit de la chasse, leur savoir

afin d'avoir de l'argent pour du pétrole, des vêtements, de la nourriture.

 

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

 

Je réduisje réutiliseje recycle