Retrouvez l'article sur le Figaro.fr

D'un côté pour un groupe de quatre personnes handicapées,

un accompagnateur doit faire quatre fois l'attraction.

Des pratiques qualifiées de discriminatoires par l'Unapei

et l'association les Papillons Blancs d'Epernay qui les ont filmé

opération de «testing» le 10 juin 2014, cliquez ici  pour regarder la vidéo.

De l'autre chez Disneyland, des questions de sécurité sont invoquées. 

«Nous ne pouvons pas ignorer le risque réel et sérieux de panique

ainsi que les difficultés d'évacuation pour les personnes en situation de handicap

dans un contexte complexe d'incendie ou de panne ce qui nous a conduit

à limiter leur nombre présent simultanément par tour d'attraction»,

a notamment fait répondre la direction du parc de Disneyland Paris

dans une lettre à l'Unapei.

Qui à raison, qui à tort ?

 

Disney papillons blancs