1. Martin Esposito

    Au Palace le cinéma d'Epernay, était diffusé le documentaire
    de et avec Martin Esposito sur la décharge de Villeneuve-Loubet
    Située entre Nice et Cannes. C'est une ville portuaire
    avec son château des Baumettes pour les touristes
    mais plus connu par son site de stockage de déchets de la Glacière.

    Cette histoire c’est son histoire quand il redécouvre

    que la cabane de son enfance nichée dans la forêt,

    est encerclée par une muraille de déchets à ciel ouvert

    de 12 millions de tonnes de détritus.

    Il y filme pendant deux ans ce trou devenu colline.

    En aval, on s’abreuve de lixiviat, un jus de poubelles

    obtenu à partir de polluants organiques, minéraux et métalliques.

    Avec une zone où la teneur de l’eau en arsenic est près de trois fois

    plus élevée que la normale.

    On y retrouve de tout, bouteilles en verre, parfum sous emballage,

    médicaments,magazines pornos, les détritus du festival de cannes

    ses tapis rouges, de la merde, des hydrocarbure

    et même des cercueils d'enfants en fin de concession.

    Le choc des images, le spectre de l’apocalypse,

    «on a tout massacré, il n’y a plus rien, tout est crevé.»

    se lamente Raymond un amoureux de la nature.

    Ca aussi c'est malheureusement du Made in France 

    et non filmé à Naples ou Rio oui c'est en France et ce n'est pas la seule !

    « sommes-nous capables d’apprendre de nos erreurs
    et repartir sur de bonnes bases? »
    Pour conclure sur une citation de Brecht
    « Celui qui combat peut perdre,
    mais celui qui ne combat pas à déjà perdu. »
    Je vous épargne l'odeur mais regardez cet extrait :

    Et n'oubliez pas si chacun fait un peu ... 

     

    Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

    C'est pour ne plus voir ça que :

    Loisirette réduitLoisirette réutilise, Loisirette recycle

    Loisirette revalorise le maximum de matériaux à Epernay.