06 août 2012

C'était prédit, on échappe pas à son destin !

Le 06 du mois chez LOISIRETTE on s'instruit,on réfléchit. . Catherine de Médicis était férue d’astrologie. En1571, son astrologue  Cosimo Ruggieri lui aurait prédit qu’elle mourrait « près de Saint-Germain ». Catherine de Médicis, très superstitieuse, s’éloigna alors de tous les endroits rappelant « Saint-Germain », pensant ainsi échapper à la funeste prédiction. Mais on n’ échappe pas à son destin : le 5 janvier 1589 à Blois sur son lit de mort, lorsqu’elle demanda son nom au confesseur appelé auprès d’elle pour... [Lire la suite]